top of page

BAROMÊTRE DES INTENTIONS D'EMBAUCHE EN 2023

RECRUTEMENT 2023 : Quels sont les secteurs qui recrutent ?


Pôle emploi vient de publier son baromètre des «intentions d'embauche» 2023 qui fait un état des lieux de la réalité des difficultés de recrutement. Quels sont les secteurs qui ont les plus fortes intentions de recrutement en 2023 ?


Comme chaque année, l’enquête “intentions d'embauche” 2023 de Pôle Emploi est riche en enseignements. Globalement, le niveau des intentions d’embauches pour 2023 est très élevé en France.


Selon Pôle Emploi et le Credoc, les employeurs déclarent 3,04 millions de projets de recrutements en 2023, soit autant que l’année dernière, dont 72% en emploi durable, CDI ou CDD de plus de six mois. Qui recrute ? En premier lieu les PME et TPE. On estime que 3 établissements sur 10 prévoient d'embaucher avant la fin de l'année.


Le secteur des services, numéro 1 des intentions de recrutement en 2023


Plus précisément, les services concentrent 62% des intentions de recrutement en 2023. 10 métiers sont particulièrement recherchés :


  • Les serveurs de cafés et restaurants.

  • Les viticulteurs, arboriculteurs salariés et cueilleurs.

  • Les aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine et cuisiniers.

  • Les agents d’entretien de locaux.

  • Les agriculteurs salariés et ouvriers agricoles.

  • Les aides à domicile et aides ménagères.

  • Les aides-soignants, aides médico-psychologiques, auxiliaires de puériculture.

  • Les professionnels de l’animation socioculturelle.

  • Les ouvriers non qualifiés de l’emballage et manutentionnaires.

  • Les cuisiniers.


Des tensions perdurent et certains secteurs peinent plus particulièrement à recruter. 61% des recrutements sont jugés particulièrement problématiques par les employeurs cette année.


C’est notamment le cas dans des métiers très particuliers comme les pharmaciens, aides à domicile, carrossiers automobiles, serruriers, techniciens médicaux et préparateurs ou plombiers chauffagistes, couvreurs zingueurs, chaudronniers, qui demandent des qualifications particulières.


Pôle Emploi évoque cinq principales raisons des difficultés de recrutement en 2023. Parmi les critères qui poussent des candidats à refuser une offre, on trouve alors :


  • Un salaire trop faible

  • Une concurrence accrue

  • La trop forte technicité du poste proposé.

  • La pénibilité du travail et les risques associés au poste

  • Les horaires


Autant de critères que les recruteurs doivent prendre en considération pour attirer les candidats dans les secteurs en tension de recrutement.


Pour répondre à cette problématique, certaines entreprises n'hésitent pas à faire appel à des cabinets de recrutement spécialisés pour leur recrutement. Ce qui leur permet de se focaliser sur d'autres tâches tout en gardant le contrôle sur l'intégration des nouveaux collaborateurs.



LES SECTEURS LES PLUS TOUCHES PAR LES INTENTIONS DE RECRUTEMENT
.pdf
Download PDF • 717KB


Comments


bottom of page